Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chimistes pour l'environnement

100 façons de protéger l’environnement

3 Novembre 2010 , Rédigé par Thierry Publié dans #Général


Voici 100 trucs pour protéger la planète. Poser ces gestes, c’est contribuer à préserver la santé des êtres humains localement, ainsi que sur l’ensemble de la planète, et c’est contribuer à assurer le développement sur le long terme de la société. Ces conseils sont, pour la plupart, réalisables par tout un chacun. Évidemment, certaines personnes seront parfois dans l’impossibilité de mettre en pratiques certaines actions à cause de contraintes financières, professionnelles ou pratiques. Cependant, chaque personne un tant soit peu motivée y trouvera son compte. De plus, la plupart des actions ci-dessous nous font économiser de l’argent. Ces 10 trucs ne sont que des exemples et certains sont plus importants que d’autres.


1. Protéger quotidiennement l’environnement, c’est souvent du bon sens ; vous pouvez mettre en pratique les trucs énumérés ci-dessous, mais faites aussi confiance à votre jugement, il en existe des tas d’autres
2. En cas de doute, informez-vous plus avant ; sinon, suivez le conseil #1

 

Réduire

Énergie

3. Accroître l’efficacité énergétique de sa maison

4. Privilégier le chauffage électrique ou, mieux, les énergies vertes (géothermie, éolien, solaire)

5. Éteindre les lumières et les appareils inutilement allumées, notamment quand on quitte une pièce, sa maison ou son bureau

6. Accroître l’efficacité énergétique de ses appareils ménagers (appareils Energy Star par exemple)

7. Éteindre son ordinateur et son écran à la fin de la journée, et débrancher tous les appareils électriques qui consomment de l’électricité en mode veille

8. Chauffer sans excès : limiter le chauffage l’hiver (20°C le jour et 16°C le jour) et favoriser l’entrée du soleil dans la maison le jour

9. Remplacer les thermostats analogiques par des thermostats numériques (moins de fluctuations de température)

 10. Limiter l’usage de la climatisation l’été : restreindre la climatisation (26°C) et empêcher l’entrée du soleil dans la maison (fermer les stores/rideaux)

11. Optimiser les brassées de lavage

12. Privilégier les ampoules à faible consommation et à longue durée

13. Privilégier les piles rechargeables plutôt que les piles jetables

 

Eau

14. Utiliser une pomme de douche à faible débit

15. Privilégier une toilette à faible volume d’eau ou à deux chasses d’eau

16. Suivre les indications de sa municipalité concernant l’usage de l’eau l’été

17. Ne pas laver ou faire laver son auto trop souvent

18. Faire la vaisselle à la main (éviter le lave-vaisselle)

19. Privilégier la douche au bain

20. Réduire la durée de la douche

21. Récupérer les eaux grises (eau de douche et eau de vaisselle) et les utiliser pour tirer la chasse d’eau

22. Éviter de laisser couler l’eau inutilement et, si on doit le faire (par exemple pour enlever l’eau stagnante contenue dans les tuyaux), la récupérer pour arroser ses plantes

23. Fermer correctement les robinets

24. Réparer ou faire réparer les robinets qui fuient

25. Récupérer l’eau de pluie pour arroser son jardin ou sa pelouse

 

Transport/voyages

26. Pour se rendre au travail ou faire ses déplacements en ville (magasinage, partys, etc.), privilégier dans l’ordre la marche/vélo/patins, le transport en commun, le covoiturage

27. Pour les voyages, privilégier dans l’ordre le train et le bus

28. Choisir une voiture personnelle adaptée à ses besoins en privilégiant une voiture petite et légère, une voiture ayant une faible consommation, une voiture hybride ou électrique

29. Entretenir ou faire entretenir son véhicule, notamment les parties mécaniques, afin que son rendement soit optimal ; par exemple, vérifier la pression de ses pneus (des pneus sous-gonflés augmentent la consommation)

 30. Privilégier des destinations de vacances moins éloignées

31. En avion, éviter la classe affaire (la classe affaire diminue le nombre de passagers et rend le voyage moins efficace en terme d’émission de gaz à effet de serre)

32. Privilégier les vidéoconférences plutôt que les déplacements en automobile

33. Éviter les loisirs qui nécessitent des engins à moteur (motoneige, motomarine, autocaravane, yacht, etc.)

34. En voiture, ne pas dépasser la vitesse autorisée, rouler à vitesse régulière et conduire en souplesse (anticiper sur ce qui nous arrêtent sur la route (lumières, arrêts, congestion, etc.))

35. Pour une location d’auto, choisir une voiture adaptée (taille minimale) et à faible consommation

36. Ne pas laisser tourner son moteur sans raison ou simplement pour son confort

37. Privilégier les hôtels ayant de bonnes pratiques environnementales

38. Dans les parcs naturels, rester dans les sentiers pour ne pas perturber la faune et ne pas cueillir de plantes ni de fleurs

39. Ramasser ses déchets de pique-nique

40. En voyage ou en congrès, apporter sa tasse réutilisable plutôt que d’utiliser des tasses à café jetables

 

Consommation

41. Faire attention à ses affaires pour s’en servir longtemps

42. Toujours se demander avant d’acheter si un achat est un besoin ou une envie ; souvent, il ne s’agit que d’une envie

43. Acheter des produits de qualité ayant une longue durée de vie, et qui soient réparables

44. Privilégier des produits locaux

45. Acheter des produits biologiques

46. Privilégier des produits faits de matières recyclées et recyclables

47. Privilégier des produits qui répondent à des normes reconnus (Norme Écologo, FSC pour le papier, LEED pour les bâtiments etc.)

48. Éviter les produits emballés, notamment ceux qui sont sur-emballés. Privilégier les produits en vrac, puis ceux dont l’emballage n’est fait que d’un seul matériau ainsi que les grands formats

49. Éviter d’acheter des bouteilles d’eau, notamment en petit format ; buvez l’eau du robinet et remplir sa bouteille réutilisable pour ses déplacements

50. Éviter les produits jetables (appareils-photos, rasoirs, essuie-tout pour essuyer la vaisselle, etc.)
51. Éviter le gaspillage de nourriture

52. Apporter ses sacs d’épicerie réutilisables à l’épicerie, à la pharmacie, pour le magasinage, etc. ; en garder dans l’auto et en avoir toujours un pliable sur soi pour les achats imprévus

53. Numériser (scanner) plutôt que photocopier

54. N’imprimer que ce qui est indispensable et, lorsque c’est nécessaire, imprimer en recto-verso

55. Utiliser les feuilles imprimées d’un seul côté comme brouillon

56. Manger moins de viande

57. Privilégier les restaurateurs qui font affaire à des fournisseurs locaux, de produits biologiques et qui ont des pratiques de développement durable

58. Éviter de consommer des espèces en voie d’extinction

59. Éviter les appareils à piles (exemple : jouets)

60. Éviter le bois traité et les plastiques contenants des composés organiques volatiles (COV) (ils sont notamment néfastes pour la santé)

61. Privilégier les produits faits de fibres non blanchies (essuie-tout, filtres à café) et les produits non raffinés (sucre)

62. Proscrire la vaisselle jetable pour vos pique-niques et vos party

 63. Dans les haltes-bouffes qui utilisent des ustensiles jetables, apporter ses propres ustensiles réutilisables

64. Optimiser les brassées de lavage

65. Utiliser une corde à linge ou un séchoir intérieur pour le séchage

66. Utiliser des détersifs sans phosphate

67. Éviter les pesticides et herbicides chimiques, surtout pour des critères esthétiques

68. Ne pas offrir des cadeaux qui risquent de ne pas servir, juste parce qu’il faut offrir quelque chose

69. Faire des cadeaux maison plutôt que d’acheter (exemple : faire un gâteau plutôt que de l’acheter, créer ses propres cartes de fêtes, etc.)

 

Réutiliser

70. Réparer plutôt que remplacer

71. Louer des outils plutôt que d’acheter du neuf, ou les emprunter à parents, amis ou voisins

72. Acheter usagé plutôt que d’acheter du neuf

73. Emprunter des livres ou CD à la bibliothèque plutôt que de les acheter

74. Donner les objets dont on ne se sert plus (livres, CD, vêtements, etc.) plutôt que de les jeter pour leur donner une seconde vie

75. Faire des guenilles avec les vêtements que l’on ne peut plus mettre

76. Récupérer les emballages des colis que l’on reçoit pour faire ses propres envois

77. Réutiliser les sacs en plastique de fruits et légumes

78. Faire fondre ses restes de savons pour en reconstituer un complet

79. Ramasser ses serviettes en papier propres du restaurant pour essuyer les assiettes et les plats sales à la maison

 

Recycler

80. Mettre dans le recyclage domestique ce qui est ramassé par la ville (papier/carton, plastiques, verre, etc.)

81. S’informer sur la façon correcte de faire ramasser ses encombrants par la ville ; sinon, aller les porter à l’écocentre

82. Aller porter les déchets ultimes et autres matières dangereuses à l’écocentre (produits de nettoyage, peinture, etc.), ainsi que les appareils qui en contiennent (appareils électriques et électroniques)

83. Rapporter ses bouteilles consignées

84. Aller porter ses médicaments périmés et ses vieilles lunettes chez le pharmacien

85. Faire du compost

86. Faire de l’herbicyclage

87. Dans les matières recyclables, plier ce qui peut l’être (boîtes en carton, carton ciré) afin de gagner de l’espace, notamment pour le transport par les services de ramassage

88. S’informer pour connaître les endroits (souvent des magasins) où l’on peut porter ses cartouches d’encre, piles, appareils électroniques et sacs en plastique

89. Nettoyer à la fin de la vaisselle les contenants souillés (conserves, plastiques, bouteilles, etc.)

 

S’informer, participer

 90. Participer aux audiences publiques en environnement afin de donner son point de vue, aussi bien au niveau local que provincial ou fédéral
91. S’informer sur les enjeux environnementaux, sociaux et de développement des thèmes contemporains ; on peut ainsi faire des choix plus éclairés ; c’est aussi un devoir civique

92. Savoir quoi, où et quand recycler

93. Calculer son empreinte écologique

94. Évaluer et compenser ses émissions de gaz à effet de serre

95. Investir dans des fonds, des titres et des entreprises écoresponsables

96. Soutenir les initiatives écoresponsables

97. S’informer sur la façon d’organiser des événements écoresponsables

98. Faire la promotion du développement durable auprès de vos proches, de voter famille et de vos collègues et leur expliquer l’intérêt d’adopter un comportement écoresponsable, pour eux-mêmes et pour les autres

99. Implanter des pratiques de développement durable à votre travail ; pour ce faire, impliquer la direction

100. Impliquez-vous : rejoignez une organisation à caractère environnemental ou social ou créez-en une

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Anonyme 13/01/2017 01:59

Optimiser les brassées de lavage y est deux fois, soit une fois au 11 et une fois au 64...c'est à peu près tout ce que j'ai à dire...

installation WC Paris 14/12/2016 16:50

Super sympa ! Merci pour le partage :)

Valentin 02/12/2016 11:47

La liste est intéressante, attention toutefois certains points sont a nuancés:
Le point 4 sur le chauffage electrique est loin d'etre une solution environementalement evidente. Le radiateur electrique classique alimenté par le reseau avec une energie classique est typiquement une abération énergétique. Privilégier des systemes de pompes à chaleur electrique. Cela aura au moins le merite de produire plus de chaleur que ca ne consomme d'électricité. Sinon des systèmes de chauffages au bois et/ou solaires sont a privilégier pour la production de chaleur.

Le point sur le lave-vaisselle est aussi une fausse idée. Les lave vaisselles sont de plus en plus performant en terme de consommation d'energie et surtout en teme de consommation d'eau. Ils sont bien souvent plus ecologique que la vaiselle a la main classique (rapporté au nombre de couverts).

Anonyme 30/11/2016 18:21

En faisant notre vaisselle à la main, on utilise plus d'eau qu'avec un lave-vaisselle. Pareil pour la machine à laver.

Leila 16/11/2016 00:58

Merci