Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chimistes pour l'environnement

Campagne de cueillette de plastique #5 (PP). Objectif : 100 kg avant Noël !!

30 Novembre 2009 , Rédigé par Thierry Publié dans #Activité CPE

Le 20 novembre dernier, à l’occasion de la conférence de Louis Fortier, les Chimistes pour l’Environnement ont élargi le programme de plastique n°5 à l’ensemble de la Faculté de Sciences et Génie (FSG).

 
Affiche des Chimistes pour l'environnement - Programme de cueillette de plastique #5 (polypropylène ou pp)

L’objectif est dorénavant d’atteindre un poids total de plastique #5 de 100 kg avant Noël !

(À titre indicatif un pot de yogourt de 750 mL pèse environ 25 g)

 

Comment faire ?

Il suffit de déposer vos contenants usagés de plastique # 5 dans le bac de l’Écocarrefour situé en face du secrétariat du département de chimie.

 

Le projet vise les contenants identifiés par un triangle de recyclage du plastique numéro 5, le polypropylène, parfois identifié par « PP ». Les exemples typiques sont les pots de yogourt, les pots de margarine ou les contenants de crème glacée ou de salade.

Exemple de plastique 5 - Pot de yogourtExemple de plastique 5 - Contenant de saladeExemple de plastique 5 - Pot de margarine


Que deviendra le plastique ?

Votre plastique sera fourni à Gabaplast Inc. (http://www.gabaplast.com/) qui est une entreprise située à Notre-Dame Auxiliatrice de Buckland dans la MRC de Bellechasse, à 80 km d’ici. Elle est spécialisée dans le moulage par injection, notamment de plastique recyclable, et compte actuellement 10 employés. Ses clients sont situés au Canada et aux Etats-Unis.


Logo Gabaplast
Gabaplast Inc. ne parvient pas à s’approvisionner en plastique # 5 usagé au Québec et doit se fournir en Ontario, ce qui engendre des coûts et d’importantes émissions de gaz à effet de serre (GES).

 

Quel est intérêt de cette campagne ?

Rapporter vos contenants de plastique à l’Écocarrefour n’a pas la même signification que simplement le mettre dans le bac de recyclage à la maison. Grâce à cette campagne, nous allons aider directement l’économie de notre région et nous allons réduire de façon significative les émissions de GES.

 

Pour des raisons évidentes d’hygiène et pour l’efficacité de l’opération, les contenants doivent être propres et secs. Lavez-les avec votre vaisselle (ne prenez pas de l’eau propre spécialement pour ça). Aussi, les couvercles sont rarement en PP ; vérifier le numéro dans le triangle de recyclage. Enlevez les étiquettes.

 

Nous comptons sur votre forte participation !

 

Merci de votre précieuse collaboration.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

olivier 30/06/2011 16:11



Bonjour,


Le projet a-t-il pris de l'ampleur depuis 2009 ?


Les collectivités ont-elles prêté une benne gracieusement ?


Quelle entreprise a accepté d'être la filière de recyclage ?


Avez-vous augmenté votre tonnage ?


A une époque où les collectivités cherchent à rentabiliser des incinérateurs déjà construits, arrivez-vous à imposer le tri sélectif de cette matière plastique sûrement convoitée pour son pouvoir
calorifique immédiat...


 



Thierry 03/07/2011 13:41



Le projet est une initiative bénévole et rien n'est imposé, mais le plastique est recyclé dans tous les cas.



magnon86 18/03/2011 23:12



C'est bon je l'ai affiché : http://www.facebook.com/profile.php?id=100000718714052


"Excellent.


Le plastique est la matière la plus difficile à recycler. 
Elle produit des gaz toxiques lors de l'incinération (d'où filtrage, coûteux pour nos impôts...)
Il y a plus de 55 sortes de plastiques, impossible de faire un bac par plastique...

Cette initiative de l'Ecole de Chimie permet donc de collecter les contenants plastiques "n°5" (le chiffre dans le triangle en relief
derrière l'emballage) indiquant qu'il s'agit de "PP" (Polypropylène) - un plastique que j'estime "propre" car il ne contient pas de phtalates (voir les articles alarmistes sur la nocivité des
phtalates et du bisphénol).


Le PP peut être entièrement recyclé en pièces de voitures.



Thierry 19/03/2011 00:50



Merci de votre intérêt !



Raphael Croteau 01/12/2009 23:11


Bonjour! 
Pour commencer, je trouve l'idée très intéressante et je vais dévier de mon bac à recyclage le plus de contenants #5 possible. Cependant, je me demandais dans quelle proportion l'objectif de 100 kg
comblera-t-il les besoins de matière première de cette compagnie? En bref, quel est l'impact potentiel de cette collecte... Car il me semble que pour une compagnie de 10 employés, 100kg ça doit
passer assez vite merci! Et par curiosité, quel était leur empêchement à s'approvisionner sur le marché local provenant du centre de tri de Lévis par exemple (VIA il me semble) ?


Thierry 02/12/2009 01:04


Merci de votre intérêt pour notre opération. Il est clair que 100 kg, ça ne représente sûrement pas grand chose pour l'entreprise. Mais, nous n'en sommes qu'au début de cette campagne. Qui sait ?
Si c'est un succès, l'opération pourrait s'étendre et aider de façon substancielle Gabaplast. Nous envisageons également de quantifier un peu les volumes nécessaires avec eux.
Quant à la ville, les matières récupérées sont monnayables, elle ne les offre donc pas. Si Gabaplast n'a pas réussi à s'approvisionner au Québec, j'imagine que c'est parce que la qualité des
matières premières n'était pas au rendez-vous ou que le coût était trop élevé. C'est le genre d'information que nous allons leur demander