Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chimistes pour l'environnement

Chimistes pour l’environnement chez Gabaplast

17 Août 2010 , Rédigé par Thierry Publié dans #Activité CPE

Concours-plastique--5 4715

 

Les chimistes pour l’environnement sont allés rendre visite à Gabaplast pour voir comment le plastique numéro 5 que nous récupérons au département (le polypropylène, PP) est recyclé. Nous sommes donc allés voir notre collaborateur, dont les locaux sont situés à Notre-Dame  Auxilliatrice de Buckland, et en avons profité pour lui apporter 8-10 kg de plastique.

  

Voir la version PDF du reportage

 

Le voyage a été épique et jalonné de moult péripéties. Après avoir failli se perdre de vue les uns les autres, avoir été arrêtés par multiples travaux routiers, mangé de délicieuses frites TG (Toutes Graisseuses, pour ceux qui l’ignoreraient), et s’être quasiment égarés dans les dédalles de Bellechasse, nous sommes finalement arrivés à bon port.

  HPIM1232

Francis Labrecque, directeur de Gabaplast, et Normand Voyer, directeur du département de chimie de l’Université Laval

 

Nous avons été accueillis très gentiment par Francis Labrecque, directeur de Gabaplast Inc. La visite a commencé par la partie de l’usine où sont faits les mélanges de plastiques. Huit types de plastique 5 et 2 (polyéthylène, PE) peuvent être mélangés selon l’application et les propriétés désirées. Francis est capable de différencier le PP et le PE juste à voir comment ils réagissent au pliage ou simplement à l’odeur quand ils chauffent. Il est donc plus efficace qu’un spectro infrarouge !

  HPIM1202

Résidus de contenants ou d’objets en plastique réduits en pépites, qui servent de matière première à Gabaplast

 

La matière première arrive sous forme de petites pépites dans des boites de carton de 450 à 550 kg. Elle est transportée sur une chaîne automatisée à travers des conduits par un système d’aspiration sous vide afin d’être mélangée dans des contenants qui peuvent être déplacées au dessus des différentes machines de moulage.

  HPIM1204

Système électronique contrôlant la formation des mélanges des différents plastiques

  HPIM1197

Bacs placés au-dessus des machines de moulage contenant les mélanges de plastiques désirés

 

Chez Gabaplast, 95% de la matière première est constituée de matières recyclées. Le reste est utilisé pour fabriquer par exemple des objets de grade alimentaire pour lesquels les organismes gouvernementaux comme Santé-Canada, l’Agence Canadienne d’Inspection des aliments ou la Food and Drug Administration (FDA) n’autorisent pas l’utilisation de matière recyclée.

 

Pour donner de la couleur aux produits moulés, il faut ajouter un colorant au mélange de plastiques, et ce en très faible quantité.

  

HPIM1235

Manches de rouleaux de peinture fabriqués à l’usine

  

Le système de tri, d‘approvisionnement et de mélange de Gabaplast est très efficace et réduit au maximum l’intervention humaine.

 

Marc Labrecque, un employé très sympathique de l’usine, est venu ensuite seconder Francis pour nous donner des explications sur le procédé de fabrication. Les mélanges de plastique sont introduits dans des entonnoirs situés au-dessus des machines de moulage par injection.

 

HPIM1269 Marc Labrecque devant sa machine de moulage par injection. Cette machine produit des bacs à peinture

  HPIM1247HPIM1250

Machine de moulage par injection. À gauche, le moule (fermé). À droite, le système d’injection. Cette machine produit les manches de rouleaux de peinture

 

Le plastique est fondu (typiquement à des températures de 400-500°C pour le PP) et est injecté dans les moules. La force d’injection varie selon les objets fabriqués. Elle varie entre 1200 et 1500 livres !

 

HPIM1277

Matière plastique recyclée telle qu’elle se présente juste avant d’être injectée dans le moule

 

Quand le moule est entièrement rempli de plastique, il est refroidit par un système de circulation d’eau pour figer la matière, puis le moule s’ouvre pour libérer la pièce moulée. Il est à noter que le système d’eau est en circuit fermé pour économiser l’eau. Un faible apport en eau est cependant nécessaire à cause de l’évaporation.

  HPIM1284

Système de circulation d’eau de Gabaplast

 

Le temps de fabrication d’une pièce lors du moulage varie de 6 secondes pour un manche de rouleau à 19 secondes pour les plus gros bacs de peinture.

 

Parmi les différents objets fabriqués à l’usine, Gabaplast compte des bacs plats de peinture de différents formats avec ou sans porte-pinceau, des manches de rouleaux de peintures, des pousse-tout, etc. Les bacs à peinture constituent sûrement la plus grosse production de Gabaplast. Ils sont vendus chez Rona, Maxidollar et Dollarama. Dans ce dernier cas, c’est 80 000 bacs qui sont vendues chaque mois !

  HPIM1249

Bacs à peinture tout juste sortis du  moule

 

L’entreprise est très compétitive, car le prix de revient est plus bas que ce qui est offert par la Chine, un exploit !

 

La visite s’est terminée par le broyage en pépites du plastique que nous avions apporté.

HPIM1288Concours-plastique--5 4689HPIM1296

Broyage du plastique 5 du département de chimie par les Chimistes pour l’environnement

 

 Concours-plastique--5 4694

Broyage du plastique 5 du département de chimie par les Chimistes pour l’environnement

 

  

Gabaplast est une entreprise tournée vers l’avenir et a de nouveaux projets à venir. Parmi ceux-ci, il y a la fabrication de pièces pour des patins à roues alignées, en plastique ou en aluminium, et des garde-boue pour les camions.

 

Les employés de Gabaplast sont visiblement des gens passionnés. Voilà une entreprise qui démontre qu’il est possible de concilier conscience environnementale, compétitivité et bien-être de ses employés.

 

Un sincère et gros merci à Francis Labrecque et à l’ensemble des employés pour leur gentillesse, pour leur accueil et pour le temps qu’ils nous ont consacré !


Voyez aussi l'album photos sur facebook

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article