Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Chimistes pour l'environnement

Forum EDS : universitaires et développement durable

24 Février 2012 , Rédigé par Thierry Publié dans #Activité UL

Logo ForumEDS-190pxL'Institut en environnement, développement et société (EDS) de l'Université Laval invite la communauté universitaire à participer au Forum EDS 2012 qui aura pour thème "le rôle des universitaires et la mise en oeuvre du développement durable" ou "les défis de l'intégration du développement durable dans la recherche et l'enseignement".    

Le Forum aura lieu le 5 avril à l'amphithéâtre Hydro-Québec du Pavillon Desjardins de l'Université Laval. La veille, une conférence d'honneur sera prononcée par William E. Rees, professeur émérite, UBC et concepteur de l'analyse d’empreinte écologique, qui sera intitulée « Follow the footprints: A transdisciplinary perspective on sustainability ».

Voir le programme >>  

Au cours des dernières années, le milieu universitaire a été reconnu comme un vecteur important de changement, comme un laboratoire vivant susceptible de guider vers un monde plus soutenable. Des chercheurs (professeurs, étudiants et professionnels de recherche) œuvrent déjà à trouver des solutions aux enjeux sociaux, économiques et environnementaux. Et c'est dans les université que se sera formée la prochaine génération de leaders qui devront répondre à ces défis dans les prochaines années. Ces problématiques nécessitent, entre autres, de comprendre les enjeux à l'échelle globale pour mieux agir au niveau local, de favoriser le dialogue entre les disciplines et de renforcer les collaborations entre les universitaires et le reste de la société. Ainsi, selon Ban Ki-moon, Secrétaire général des Nations unies, « Des laboratoires de recherche aux salles de séminaires, en passant par les salles de conférences et les réunions officieuses dans les cafétérias, la recherche de solutions innovantes aux défis mondiaux commence sur les campus ».

Cependant, bien que des progrès significatifs aient été accomplis, les chercheurs et les enseignants universitaires restent trop peu impliqués dans la mise en oeuvre du développement durable. L’organisation du corps professoral autour de disciplines spécialisées et l’importance, pour les chercheurs, de publier dans certaines revues scientifiques, ne favorisent pas l’interdisciplinarité. De fait, les chercheurs hésitent à aller au-delà des principes du développement durable, à franchir les frontières qui leur sont imposées par leurs disciplines respectives et à identifier les angles de recherche qui pourraient leur permettre de contribuer à l’atteinte du développement durable. Le manque d’information sur le processus de mise en œuvre, l'insuffisance d’outils et de repères, ne facilitent pas l’articulation de leurs recherches avec les besoins des gouvernements, des entreprises ou des communautés.
 
L'Institut EDS invitent les universitaires qui désirent intégrer le développement durable à leur recherche ou enseignement à participer à ce Forum.

En savoir plus >>  

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article